• Ehpad : animation et stimulation contre la perte d’autonomie

  • Au-delà de la mission stricte d’hébergement à laquelle répond l’Ehpad, il y a d’autres missions inhérentes à ces établissements. En effet, les personnes qui résident dans Ehpad vont pouvoir participer à des activités physiques et culturelles adaptées à leurs compétences ainsi qu’à leurs envies. Elles pourront ainsi avoir des animations régulières dans des domaines aussi variés que la gym douce, la musique, le dessin, le chant… En proposant de telles animations, il est possible de briser la monotonie d’une journée en institution, mais également de stimuler cette personne afin qu’elle puisse continuer à entretenir une activité physique et/ou cognitive dans un cadre ludique et préservé.

    Qui intervient en animation ?

    Ehpad

    Selon les Ehpad, il peut y avoir en interne des personnels qualifiés qui vont avoir un planning régulier ou bien alors ce sont des intervenants extérieurs qui sont sollicités sur des créneaux spécifiques et avec un nombre de résidents généralement restreint. Des animateurs diplômés dans leurs domaines peuvent être amenés à travailler avec des personnes âgées dépendantes. Le personnel à l’écoute des résidents peut également faire remonter des informations concernant des désirs d’activité comme la musique, la poterie…

    Qui paye ces interventions ?

    Le coût de ces interventions est absorbé par le budget de l’établissement. Une petite partie des loyers perçus des résidents sert à créer une cagnotte, un compte spécifique dédié aux activités d’animation de l’Ehpad. C’est le personnel chargé de la gestion globale ainsi que les chefs de service qui vont établir les plannings d’intervention des animateurs internes ou extérieurs.

    Les animations qui sont proposées dans une maison de retraite (Ehpad) sont plus ou moins régulières en fonction du budget, des créneaux disponibles, mais également de la volonté des encadrants. Avant toute inscription, vous êtes en droit de demander la fréquence de ce type d’intervention.